Partagez | 
 

 Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?

Aller en bas 
AuteurMessage
PRINTEMPS
avatar
Messages : 45
MessageSujet: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Mer 2 Mai - 3:17


Geneviève Germain
ft. Karine Vanasse
↘️ carte d'identité
Je m'appelle Geneviève Germain, et même si je ne les fais pas, j'ai 35 ans. Mais cela reste entre nous. Je suis né(e) à Montréal, Québec, Canada. Pour passer le temps je suis Actrice de théâtre classique et chanteuse d'art lyrique et je suis à  Paris depuis 4 ans je suis Hétérosexuelle, si jamais cela t’intéresse je suis Veuve. Je suis issue de la classe AISEE... et j’appartiens au groupe Printemps.

↘️ caractère
Minimum 5 défauts et 5 qualités 1- Je suis une femme très à l'écoute. 2- Je suis loyale à mes origines. 3- Je suis une fonceuse et je suis fière de mes succès 4- Je suis une passionnée du théâtre et du chant lyrique 5- Quand je suis dans ma loge, je fais une prière pour garder la foi et je dois rester honnête envers mes semblables.

↘️ anecdotes
Minimum 5 1- Mon grand-père, Louis-Eugène La Salle, a vu le jour en 1857 dans le département de la Dordogne, qui est dans la région du Limousin. 2- Mon père est issu de la grande bourgeoisie canadienne-française. 3- J'ai un talent pour le chant lyrique, le piano, le violon et le jeu de la scène. 4- J'ai aimé l'Allemagne avant l'arrivée des Nazis en 1933, il faut comprendre que je ne connais pas trop bien la politique. 5-J'ai été mariée très jeune et fiancée à un futur militaire de carrière. 6- Je vais à l'église le dimanche matin comme ma mère me l'a enseignée. 7- J'aime beaucoup les animaux, j'ai fait de l'équitation durant ma jeunesse et j'élève deux chats dans ma petite demeure.
derrière l'écran
Tigerfan | Alex
Quel âge as-tu ? 36 ans Comment es-tu arrivé jusqu'à nous ? par un partenariat Comment trouves-tu notre forum ? Magnifique, rien à redire! A quelle fréquence penses-tu nous rendre visite ? ... Un petit mot pour la fin ? En avant la musique Bref un petit résumé sur toi histoire de te connaître un peu plus  


Dernière édition par Geneviève Germain le Jeu 3 Mai - 0:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRINTEMPS
avatar
Messages : 45
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Mer 2 Mai - 3:18

i'm gonna pop your bubble gum heart
Père, mère, je désire savoir mes origines...

Cette demande, je l'ai fait lorsque j'ai débuté mon éducation en septembre 1919. Ayant eu mes 5 ans en août dernier, il est évident que je suis née le 11 août 1914 soit une semaine après la déclaration de guerre de la Grande-Bretagne à l'Allemagne du Kaiser Guillaume II, alliés de l'Autriche. Née sous le nom de Marie Justine Geneviève Lacoste, j'ai su que mon père, Louis-Étienne Lacoste, a vu le jour le 20 octobre 1884, jour où le journal La Presse fait sa première parution. La famille Lacoste a marqué le monde juridique et politique car mon grand-père paternel, Alexandre Lacoste, a été enseignant en droit avant d'être nommé au Conseil Législatif du Québec et Sénateur du Canada.

Ma mère, Églantine LaSalle, est la fille de Louis-Eugène LaSalle, née à Tours en 1886 et émigra au Québec en 1903 avant de rencontrer le futur avocat et politicien. Devenue amis avec les Lacoste, venue les aider à s'intégrer dans la bourgeoisie canadienne-française, la famille Lassalle viennent souvent divertir les soirées de la bourgeoisie avec leur numéros de chant, de musique et d'art lyrique. Après quelques mois de fréquentation, ils se marient en juillet 1904 et ils eurent leur premier enfant, Charles Lacoste, en mai 1905. Marie-Anne suivit en juin 1906 et lorsque je vis le jour, je deviens le septième enfant de la famille, suivant mon frère Édouard né en septembre 1912. Ma marraine est nul autre que Justine Lacoste-Beaubien, ma tante qui a marqué l'histoire de la médecine canadienne-française avec la fondation de l'hôpital pour enfants Sainte-Justine, en 1907, une initiative du docteur Irma Levasseur. Malheureusement, ma marraine n'a pas appréciée que les administrateurs masculins ont exclu Mme Levasseur de l'administration. Il faut dire que l'administration est réservée exclusivement aux hommes. La même année, les voisins de ma tante Marie, la mère du futur ministre de l'éducation Paul Gérin-Lajoie, engagent une jeune fille issue d'une famille pauvre anglophone gaspésienne, une fille de 13 ans nommée Mary Travers, qui sera connue sous le nom de La Bolduc.

Habitant la ville d'Outremont, notre maison est située vers le flanc nord du Mont Royal, sur le Chemin de la Côte-Sainte-Catherine. À l'âge de trois ans, je fais connaissance avec l'art lyrique quand nous recevons Jeanne Maubourg pour les festivités de Noël. Cette dernière va me donner des cours de chant lorsque je vais avoir six ans. Mon éducation se fait au Couvent des Ursulines avec une discipline très strict et à chaque manquement, je recevais un coup de baguette sur les doigts. Pourtant, je ne suis pas une enfant très turbulent et je réussis mes examens avec distinction.  

Malgré la grippe espagnole qui sévit au Québec à l'automne 1919, où je suis retrouvée alité durant trois mois, je deviens la coqueluche de la nouvelle station de radio CKAC où je remporte un prix au premier concours de chant en 1922. Grâce à quelques vedettes de la scène montréalaise, je fais mon apprentissage du vaudeville et du théâtre où j'obtiens ma première chance à 16 ans avec l'aide de Fred Barry et de Albert Duquesne, des amis de ma mère. Pour fêter mon entrée au collège Lassalle en 1927, ma mère m'a offert que nous visitons la France en duo mère-fille. J'ai fait le cours de diction et de phonétique avec mon grand-père et j'apprends à maîtriser l'art du jeu dramatique.

1930, en raison de la crise économique, mes parents peuvent échapper à l'humiliation de se retrouver à la rue. Cependant, nous recevons beaucoup d'artistes chevronnés. Un de ces artistes est un homme natif de la Mauricie, Gratien Gélinas, qui a démarré sa propre troupe. Puisqu'il est plus vieux de cinq ans, il serait mal vu pour mes parents que je fréquente un acteur. En juin 1932, alors que j'approche mes 18 ans, mes parents sont convaincu qu'une petite excursion en Angleterre serait bénéfique pour moi en raison de nos voisins anglophones. J'ai passé un an en immersion anglaise à Londres où j'ai appris les oeuvres de Shakespeare avec un grand maître de la littérature britannique. Un jour, mon cousin George, militaire de carrière, m'a conviée à une soirée grandiose chez un noble, Lord Reginald Grantham. Lord Grantham a entendu parler de mes talents lyriques et il désire connaître mon répertoire. C'est dans son domaine que j'ai fait la connaissance de Matthew et de ses soeurs.

1933. Le 30 janvier, alors que je parcours les rues du quartier de Buckingham Palace, j'entends un discours à la radio d'un homme qui s'est proclamé chancelier en Allemagne. Avant ce jour, j'ai entendu parler de ce Adolf Hitler par les conversations autour de la table mais aujourd'hui, ce petit homme à la mèche de cheveux gras a pris le pouvoir alors que son parti, le NSDAP, a remporté 196 sièges sur 584 en novembre 1932. Le lendemain, on apprend que des élections sont enclenchées pour le 5 mars. Durant une discussion, j'ai voulu donner mon opinion sur le sujet mais puisque je suis une femme, cela ne compte peu pour mes hôtes. Le parti nazi fait un bond spectaculaire passant de 196 à 288 et devient le parti le plus populaire d'Allemagne. En ce moment, on ne serait pas inquiet pour autant. Quittant l'Angleterre en juin pour revenir au Canada, je prends des contrats comme actrice et comme chanteuse lyrique. Le jour de mes 21 ans en août 1935, je fais la connaissance d'un militaire, le sergent Henri Germain. Âgé de 25 ans, il s'est enrôlé chez les Fusiliers Mont-Royal à 18 ans pour faire une carrière militaire. Droit, aguerri et ayant un talent pour la formation, Henri ne cache pas qu'il a une âme sensible en matière de la gente féminine car il est le seul garçon dans sa famille en raison de la présence de ses trois soeurs. Le 10 juin 1936, nous sommes mariés alors qu'au même moment, le premier ministre Adélard Godbout annonce que les citoyens doivent passer aux urnes pour l'élection générale du 17 août, soit six jours après avoir fêté mes 22 ans. Il faut que j'attende aux élections du 8 août 1944 pour que je participe à ma première élection générale à titre d'électrice.

Septembre 1939, la France et l'Angleterre condamnent les actions de l'Allemagne nazie en leur déclarant la guerre à quelques heures d'intervalle, le 3 septembre. Le 10, le premier ministre MacKenzie King annonce à la radio que le Canada rallie ses troupes avec les Britanniques. Ayant un poste stratégique, mon conjoint, devenu Capitaine en 1937, obtient son grade de major et devient instructeur d'une brigade à Trenton en Ontario. De mon côté, j'ai été approchée par Gratien Gélinas, qui a suivi ma carrière d'actrice de vaudeville, a participer à l'élaboration d'une série de sketches sur l'actualité vers l'automne 1937, il avait composé le scénario et fait appel aux grandes vedettes pour l'appuyer. J'ai participé aux Fridolinades entre 1938 et 1945 et j'ai été honorée de jouer le rôle de Donalda Laloge dans le radioroman d'Un Homme et son pêché sur le réseau français de Radio-Canada. Fred Barry, Albert Duquesne et Amanda Alarie, qui sont mes formateurs, m'ont appuyée dans mon travail. Henri Poitras, qui a été dans le 22ème Régiment de Valcartier avant de réorienter dans le jeu, m'a beaucoup aidée dans le plan personnel. La plupart de mes comparses sont âgés dans la trentaine et plus dans les années 30 et je voue un immense respect pour mes aînés.

1942. L'armée canadienne envoie un commando de plus de 1000 hommes pour libérer la région de Dieppe dans la Seine-Maritime. La France, occupée par les Nazis depuis le 22 juin 1940, connaît un enfer sans précédent où divers citoyens résistent à l'envahisseur. En août 1942, Henri est appelé pour débarquer sur les côtes de Dieppe avec une brigade de 300 hommes. Ce qui va arriver sera une catastrophe militaire pour le Canada. La brigade d'Henri sera décimé par les mitrailleuses allemandes et mon mari va être tué par une grenade, le jour même. Au même moment, j'étais enceinte de mon premier enfant depuis mars 1942 mais la nouvelle de la mort de mon mari va provoquer une fausse couche. Depuis ce jour, je ne pourrais plus procréer. Quelques mois auparavant, un référendum - ou plébiscite - est organisé par le gouvernement fédéral pour demander aux citoyens canadiens d'accepter de provoquer la conscription des soldats et l'envoi de conscrits outre-mer. Le Québec a voté majoritairement pour le "Non" à 72% alors que les autres provinces ont voté en faveur de l'enrôlement obligatoire.

Après la guerre, j'ai reçu la visite de la troupe des Fridolinades pour une dernière fois alors que Gratien Gélinas, qui a écrit un sketch sur un conscrit, décide de développer ce personnage en créant Ti-Coq. Gratien m'a demandée si j'accepterais de jouer le rôle de Germaine, la cousine de la famille Désilets mais j'ai acceptée une offre du père Émile Legault à faire des stages de théâtre à Paris. Maintenant veuve dans la trentaine, j'ai traversée l'Atlantique pour la première fois depuis presque 15 ans et je débarque à La Rochelle. À ma première journée parisienne, je revois la Comédie-Française, grande institution théâtrale que j'ai découvert quand j'étais jeune. J'ai vu jouer Pierre Fresnay, Berthe Bovy, Pierre Bertin et Jean Yonnel et je croise Jacques Charon, pensionnaire depuis 1942. Ce dernier m'a affirmé qu'il y a une classe d'acteurs qui sont sélectionnés pour être pensionnaire à la Comédie-Française et ce n'est pas n'importe quel artisan qui sera choyé de jouer dans cette salle grandiose. Présentant à mon premier cours comme stagiaire, c'est une vedette du théâtre français qui a convaincu les dirigeants de la Comédie-Française à me sélectionner comme pensionnaire malgré mon âge avancé. Compte tenu de mes années de service comme actrice sur les planches au Québec, j'ai convaincu qu'un changement d'air me serait bénéfique pour ma carrière. En plus, j'ai passé des auditions pour l'Opéra de Paris et de Lyon. Celui de Paris m'a engagée pour jouer la Périchole d'Offenbach et dans Carmen, de Bizet. Ayant un registre de mezzo-soprano, j'ai été choyée d'interpréter L'Amour est un oiseau rebelle, chanson qui est le grand succès de l'oeuvre de Bizet. Plus tard, puisque ma voix se module dans le soprano, je suis sélectionnée pour jouer Marguerite dans l'oeuvre de Charles Gounod, Faust, interprétant L'air des Bijoux, le célèbre "Ah, je ris de me voir si belle en ce miroir".

À la Comédie-Française, j'ai commencée par des rôles secondaires mais au fil des années, j'ai décroché le rôle de Bélise dans les Femmes Savantes et Zerbinette dans Les Fourberies de Scapin, deux oeuvres de Molière en 1947. En 1948, je décroche le rôle de Anne Page dans les Joyeuses commères de Windsor et je deviens Lady Macbeth dans Macbeth, de Shakespeare. En 1950, pour honorer le titre de sociétaire, je deviens Hélène de Troie dans L'Iliade, l'oeuvre de Homère.


POUR NOUS AIDER:

Code:
[b]Δ[/b]Karine Vanasse


Dernière édition par Geneviève Germain le Sam 5 Mai - 15:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ETE
avatar
Messages : 39
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Mer 2 Mai - 8:15

Bienvenu parmi nous !! Sot y as la pondre qiesiton, n'hésites pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AUTOMNE
avatar
Messages : 93
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Mer 2 Mai - 8:45

Bienvenu! George à déjà tout dit! Very Happy Bienvenu parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRINTEMPS
avatar
Messages : 45
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Mer 2 Mai - 12:04

Merci, vu que vous êtes les administrateurs, il est normal que vous êtes les premiers à m'accueillir! Vous me regrettez pas mon idée de génie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HIVER
avatar
Messages : 31
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Mer 2 Mai - 12:15

Welcome Wink
Bon courage pour ta fiche Smile

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRINTEMPS
avatar
Messages : 45
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Mer 2 Mai - 12:47

Merci Evelyne, je vais trouver un point important pour nous lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRINTEMPS
avatar
Messages : 13
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Mer 2 Mai - 13:34

Coucou et bienvenue! Very Happy Il faudra se tenir compagnie en tant que Québécoises! Il serait même possible que Marie ait croisée Geneviève puisqu'elle habitait à Montréal depuis sa naissance jusqu'à ce qu'elle parte à Paris! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AUTOMNE
avatar
Messages : 33
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Mer 2 Mai - 21:30

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRINTEMPS
avatar
Messages : 45
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Jeu 3 Mai - 0:23

Marie-Louise: Ne t'inquiète pas, je vais y voir que nous rencontrons souvent jusqu'à ce que je quitte définitivement Montréal!

Solange: Je te remercie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AUTOMNE
avatar
Messages : 29
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Sam 5 Mai - 16:01

Welcome Smile

(j'ai beaucoup aimé l'actrice dans la série Pan Am ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londonunderground.forumactif.com/
PRINTEMPS
avatar
Messages : 45
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Sam 5 Mai - 16:46

Merci Matthew, tu as très bien intégré le personnage de Downton Abbey dans ce forum.. tu ne vois pas d'inconvénient que nous sommes connus quand j'étais en immersion anglaise?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AUTOMNE
avatar
Messages : 29
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Sam 5 Mai - 19:35

Je suis un peu... beaucoup fan de la série Embarassed

Aucun problème, un lien fait toujours plaisir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londonunderground.forumactif.com/
PRINTEMPS
avatar
Messages : 45
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Sam 5 Mai - 20:17

À force de fréquenter les Grantham, on deviendrait des francs camarades, mon défunt mari était un militaire de carrière, décédé durant le raid de Dieppe en 1942.

Peut-être qu'il t'a connu avant le raid alors qu'il était en Angleterre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AUTOMNE
avatar
Messages : 29
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Sam 5 Mai - 20:47

La familles Grantham est une famille de la noblesse Britannique. Mais se n'est pas pour autant que Matthew ne fréquente pas d'autre personne hors de la noblesse. Wink

Comme il était militaire de carrière il a pus connaitre Matthew à l'académie militaire de la British Army. Matthew y fessait son service avant que la guerre n'éclate. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londonunderground.forumactif.com/
PRINTEMPS
avatar
Messages : 45
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Sam 5 Mai - 21:42

J'ai mentionné que George est militaire en Angleterre mais c'est mon petit-cousin car il est le fils d'une cousine de ma mère, qui a épousé un lord anglais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AUTOMNE
avatar
Messages : 93
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Lun 7 Mai - 8:47


Validation!
Now we're unbroken




Bienvenu une nouvelle fois parmi nous !

Ta fiche est vraiment incroyable! Tu m'as fait me replonger dans l'histoire de la 2nd guerre en peu de temps. Ton écriture est super agréable et je ne dirais qu'une seule chose : Wow!


Avant de commencer le rp, voici les liens importants qui t'aideront à t'ancrer dans le forum. Tout d’abord, il y a ta fiche de lien à faire pour avoir des meilleurs amis, des amours et des emmerdes. Il y a aussi beaucoup de demandes comme lesl ieux, le logement...

Tu peux aussi faire des scénarios jsuqu'à trois maximum en même temps (tu pourras en faire un quatrième dès qu'un de tes scénarios sera pris) ainsi que les pré-lien (profites, ils sont illimités!)

Viens nous rejoindre aussi sur le discord du forum : https://discordapp.com/invite/cQACUc

Je pense t'avoir tout dis, si tu as des questions, n'hésites pas à harceler les admins!

Bon départ sur le forum !

Le staff de That's 50's Show




code (c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRINTEMPS
avatar
Messages : 45
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    Lun 7 Mai - 12:32

Merci Danaé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Geneviève Germain - Voulez-vous que je chante du Molière?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Master and commander (Peter Weir)
» Petit Conte de Noel ^^
» si vous voulez vous faire un très beau cadeau
» [Blog] Voulez vous voir des apparitions de TOUT les personnages de BIONICLE dans le film?
» Voulez vous qu'une geisha vous serve le thé et ................. ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
That's 50's show :: Sur le parvis de Notre Dame :: I.D :: Les Validés-
Sauter vers: