The day I first Met You | Fried' |

avatar
Danae MarchalAUTOMNE
Messages : 93
Profil Académie Waverly
Jeu 3 Mai - 17:27
The day I first met You


Juin 1940, Berlin


Danae avait encore en tête les doux mots que son mari lui avait dit avant de monter dans le wagon qui l'emmenait sur le front. Tout ira bien, regarde les étoiles et je ferais pareil. Tu peux compter les jours avant que je ne revienne, sur les doigts d'une main. Et elle l'avait fait, une fois, puis deux fois, puis trois fois avant d'abandonner l'idée que cette guerre se terminerait vite. Voilà un peu plus d'une année qu'elle sévis  et voilà qu'il y a quelque mois, on lui avait annoncer que son mari ne reviendrait pas la voir. Elle avait été dévastée de l'apprendre et était partie presque aussitôt pour l'Allemagne, s'engageant dans la Résistance.

A Berlin, elle avait l'impression que les gens n'étaient pas comme les français, que la guerre les affectaient moins, mais c'était sans doute dû à la haine qu'elle avait pour les allemands. Elle les considérait tous comme responsables de la mort de l'homme qu'elle aimait. Tous. Qu'ils soient étudiants ou bien militaire. Homme, femme et enfant.  C'était stupide de penser cela, bien sûre, au fond d'elle, Danae le savait, mais il lui fallait encore passer le cap du deuil avant de se reprendre.

Elle entra dans une brasserie où des généraux criaient fortement à une table, comme s'il n'y avait qu'eux dans l'habitacle, Danae, qui comprenait l'allemand, suivit un instant la conversation qui parlait de femmes. Comme quoi, la chair d'une belle femme leur manquait. Cette pensée répugna un instant la belle blonde. Elle s'installa à une table, seule, elle commanda un snaps, puisque l'eau était bien plus chère qu'un alcool.

Elle se balança un instant sur sa chaise, perdue dans ses pensées. Pendant un instant, elle imagina la guerre terminée, son homme revenant à la maison et reprendre une vie normale où ils pourraient envisager d'avoir des enfants. Cette pensée fut de courte durée car, comme pour la faire revenir à la dure réalité, sa chaise glissa et elle se retrouva au sol. Elle venait de tomber de sa chaise. Un silence se fit dans la brasserie tandis que les joues rouges de Danae lui enflammèrent le visage.





☆☆☆ Beerus
avatar
Friedhelm Winter
Messages : 67
Profil Académie Waverly
Jeu 3 Mai - 18:30
The day I first Met You

Après la Première Guerre mondiale l'Allemagne avait énormément faibli le taux de chômage avait explosé. une grande partie des terres avait été céder à certains pays dus au traiter de Versailles. Certaines familles avaient perdu un père ou un fils mais le plus difficile était me moyen de se nourrir. Toute denrée était devenue impossible à se procurée et même un pain valait une fortune ! Mais cela était avant que Hitler arrive au pouvoir parce que « grâce » à lui depuis 1935, enfin l'Allemagne s'était relevé et la vie devenait bien meilleure. Les gens avaient du travail et les Juifs étaient interdit de vendre sur les marchés ou fréquenter certains lieux.

Accouder au coin du bar, Friedhelm ne fit pas attention à la jeune femme qui était entrée. Il était bien trop occupé à lire la lettre que son frère lui avait envoyé d'Espagne. Dans sa lettre il promettait d'être de retour pour Noël et Friedhelm espère fortement que cela soit réalisable ne voulant pas passer Noël seul avec sa mère non pas qu'il détestait sa mère mais n'ayant aucun argent il ne savait pas ce qu'il allait lui offrir. Pliant la lettre il la glissait dans la poche de sa veste et bus une gorgée de sa bière en tendant l'oreille sur les différente discutait de recrutement de jeunes pour partir au front. Étant le second fils Friedhelm n'avait aucun soucié à se faire enfin... il l’espérait. Plonger dans ses pensées, il en fut sorti quand un grand vacarme se fit entendre. Penchant la tête il vit une jeune femme des fesses au sol et aucun gentleman pour lui porté secours ! Friedhelm descendit de son tabouret et tendit sa main vers la jeune femme.

Vous allez bien ? Rien de casser ?

Demandait-il à la jeune femme.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Danae MarchalAUTOMNE
Messages : 93
Profil Académie Waverly
Jeu 3 Mai - 19:12
The day I first met You


Juin 1940, Berlin


Elle qui ne souhaitait pas devenir le centre de l'attention, voilà qu'elle avait tout gagner à se balancer sur sa chaise! Pas un bruit ne se faisait entendre dans la brasserie après sa chute. Elle avait une légère douleur au dos mais la belle blonde était certaine qu'elle était dû au choc, elle s'en sortirait sans doute avec un bel hématome d'ici quelques jours et la douleur partirait le lendemain.  

Evidemment, aucun allemand daigna se levé pour l'aider alors elle commença à bougonner dans son coin. Elle avait raison de ne pas les aimer ces gens-là, une pauvre demoiselle en détresse était devant et...Vous allez bien ? Rien de casser ? Danae leva le nez et tomba sur le visage d'un homme. Il ne devait pas être si vieux que cela et au vu de son parfait allemand, il était natif du pays. Elle hocha la tête et prit bêtement sa main. "Je...Merci..." Avait-elle dit un peu embêter.

Elle était vraiment mauvaise langue, voilà qu'un allemand était venu l'aider, elle, assise comme une idiote à terre. Une fois relevée, elle épousseta sa robe et remit la chaise debout en l'a rangeant convenablement. Ses joues étaient encore bien rouge de honte. Si elle aurait voulu partir en courant sans rien dire, sa raison et sa bonne éducation lui indiquèrent de remercié l'homme d'une bonne façon. Elle eu le courage de lui faire un petit sourire. "Merci Monsieur, je suis vraiment sotte de m'être balancer sur ma chaise. Pour vous remercié, est ce que je peux vous payer une boisson?"

Elle se demanda un instant si ce n'était pas déplacé ou encore, s'il n'allait pas demander un verre d'eau, boisson de luxe ici. Il faut dire qu'elle n'avait pas beaucoup d'argent dans sa bourse.


☆☆☆ Beerus
avatar
Friedhelm Winter
Messages : 67
Profil Académie Waverly
Jeu 3 Mai - 21:50
The day I first Met You

Si Friedhelm avait aidé la jeune femme cela était uniquement pour lui porter aide et non pour avoir quelque chose en retour. Certains auraient profité de la situation mais pas lui. La voyant gêner par la situation cocasse il eut un sourire. Non pas de moquerie mais voyant la jeune femme aussi intimidée. Quand elle lui proposait de lui offrir à boire pour le remercier en lui expliquait la raison pour laquelle elle était tombé au sol, Friedhelm fit un signe négatif.

Non merci, je viens de boire une bière.

Et avec ce qu'il avait bus il en avait déjà assez d’ailleurs il sentait déjà sa vessie qui le fit sentir qu'il était temps de la vidée. Mais l'accent de la jeune femme ne passait pas inaperçu, un délicieux accent français. Depuis ce qui s'était passé dernièrement, les touristes se faisaient rare depuis les Jeux olympiques d'été de 1936.

Mais vous savez cela n'est pas très prudent pour une jeune femme comme vous d'être seul dans un bar comme celui-ci.

Friedhelm ne comptait pas effrayer la jeune femme mais il savait qui traînait dans ce bar et certaines personnes n'étaient pas très fréquentables.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Danae MarchalAUTOMNE
Messages : 93
Profil Académie Waverly
Ven 4 Mai - 8:58
The day I first met You


Juin 1940, Berlin


Quand Danae avait invité l'homme, elle s'était attendu à une acceptation immédiate, après tout, les allemands aimaient boire non? En tous cas, elle fut très surprise de voir son invitation déclinée par l'homme. C'est vrai qu'il ne fallait pas mettre tous les allemands dans le même panier, pourtant, la jeune femme n'y arrivait pas encore, elle était encore bien trop affectée par la mort de son mari.


Danae était une femme femme qui parlait allemand, anglais et français, cependant, même si elle avait tout le vocabulaire possible, elle gardait un délicieux accent quand elle parlait. Cela n'allait pas être facile de se faire passer pour une habitante native d'ici, elle allait devoir être plus logique et trouver un nouveau plan pour rester dans l'administration où elle a été affectée par les allemands. Elle eut un petit sourire quand l'homme lui indiqua que ce n'était pas prudent pour une femme d'être dans un bar.

"Le simple fait d'être une femme n'est pas prudent" avait-elle dit en souriant un peu. Et ce qui ne l'était pas non plus, c'était d'avoir une française sur le territoire ennemis. Soit, Danae était sur ses gardes depuis qu'elle était entrée dans la bâtisse. Les conversations étaient repartis et cela rassura la jeune femme, au moins, on ne l'espionnait pas.  



☆☆☆ Beerus
=
avatar
Friedhelm Winter
Messages : 67
Profil Académie Waverly
Sam 5 Mai - 12:28
The day I first Met You

De plus d'être Française, la jeune femme était particulièrement charmante et cela était rare les demoiselles comme elle. En ce moment les filles en avaient assez d'être courtisé par les hommes même si elles ne restaient pas indifférentes devant un beau militaire il faut dire que le costume fait tout le charme surtout quand vous regarder les costumes des Schutzstaffel (SS) qui sont réalisés par Hugo Boss. Mais la réponse de la demoiselle fit sourire Friedhelm, elle avait raison d'être une femme en ce moment n'était pas le plus rassurant.

Je peux vous inviter à déjeuner ?

Demandait-il à la jeune femme.

Ma mère tient un petit restaurant, cela sera plus convivial que resté ici.

Dit-il en lui adressant un sourire.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Danae MarchalAUTOMNE
Messages : 93
Profil Académie Waverly
Lun 7 Mai - 9:26
The day I first met You


Juin 1940, Berlin


Depuis la mort de son mari, Danae ne regardait pas les autres hommes, parce qu'elle était toujours en deuil, elle haïssait les hommes qui n'étaient galants que pour une nuit. Elle n'avait jamais accepter que quelqu'un l'invite à danser ou à déjeuner depuis qu'elle était arrivé en Allemagne -pourtant c'était déjà arriver-.  Quand l'allemand lui demanda de but en blanc de venir déjeuner avec lui, elle se mit à rire un peu. "Vous ne tournez pas autour du pot vous." Si d'habitude, elle aurait envoyer balader le demande de l'homme, ici, elle n'avait pas vraiment envie de refuser.

Ce n'était pas parce que l'homme lui plaisait, simplement parce qu'il avait été le seul  à venir l'aider, le seul à daigner se rapprocher d'elle et le seul à ne pas rire de son accent qu'elle trouvait mauvais. Elle se mit à réfléchir un instant, accepter ce déjeuner ne l'engageait à rien. Elle se mit à sourire doucement à son interlocuteur avant d'hocher la tête. "Pourquoi pas, je ne suis ici que depuis peu et j'aimerais vraiment goûter les spécialités."





☆☆☆ Beerus
avatar
Friedhelm Winter
Messages : 67
Profil Académie Waverly
Mar 8 Mai - 7:49
The day I first Met You

Draguait-il la demoiselle ? Non pas du tout ! Certes il la trouvait jolie mais Friedhelm était trop timide pour draguer et surtout très maladroit. Il ramenait plus souvent des râteaux que des filles à la maison. D'ailleurs il se demandait pourquoi il avait invité la jeune femme à le suivre au restaurant de sa mère alors que cela n'était pas dans ses habitudes mais peu être avait-il fait cela pour trouver une excuse pour la faire sortir de ce bar qui en voulait même pas la peine d'y rester. De toute façon on n'y parlait que politique et de nazisme.

La réponse fut favorable à la proposition et Friedhelm en fut surpris lui qui pensait qu'elle allait l'envoyer sur les roses. Et alors qu'elle parlait de goûter quelque spécialité, Friedhelm eut un sourire à cette réponse.

Et bien si vous souhaitez manger locale, vous allez y trouver votre bonheur.

Lançait-il en continuant de lui sourire. Payant les consommations, Friedhelm invitait la jeune femme à le suivre. Remontant la Wilhelmstraße, Friedhelm poussait la porte du petit restaurant et laissait la jeune femme passer devant lui avant de la suivre. Il saluait la femme d'une quarantaine d'année derrière le comptoir en lui annonçant que celle-ci voulait découvrir quelque spécialité puis l'invitait à prendre place à une table.

Au fait, je m'appelle Friedhelm.
Codage par Libella sur Graphiorum
Contenu sponsorisé
Profil Académie Waverly